Autre

Un garçon de 10 ans a été puni pour avoir appelé son professeur «madame», disent les parents

Le fils de Teretha Wilson semblait bouleversé à son retour de l'école. Elle lui a demandé ce qui s'était passé et sa réponse l'a encore plus troublée.

Tamarion Wilson, un élève de cinquième à l'école préparatoire de Caroline du Nord, avait à peine commencé l'année scolaire quand il a soudainement eu des ennuis avec son nouveau professeur pour une raison incroyablement triviale.



Quand sa mère a demandé lui ce qui s'était passé, il a répondu qu'il l'avait appelée «madame».

Elle était complètement perplexe devant cette déclaration et a commencé à fouiller dans son sac d'école pour voir si elle pouvait reconstituer ce qu'il voulait dire.

En savoir plus sur notre compte Twitter, @amomama_usa.



À l'intérieur de sa valise, elle a trouvé une feuille de papier sur laquelle il avait été forcé d'écrire «madame» quatre fois par ligne et des deux côtés.

Elle lui a demandé d'expliquer ce qu'elle regardait et Tamarion a dit que son professeur était devenu en colère après l'avoir appelée à plusieurs reprises «madame», malgré qu'on lui ait demandé de ne pas le faire.

Il a dû écrire le mot comme punition et l'enseignant a également insisté pour qu'il fasse signer la feuille par ses parents.



Teretha et le père du garçon, McArthur Bryant, avaient appris à leurs enfants à toujours être respectueux envers leurs aînés et à les appeler «madame» et «monsieur».

«Il avait un regard déçu, honteux. À la fin de la journée en tant que père, se sentir un peu responsable de cela, sachant que je l'ai élevé et que je fais de mon mieux, ce n'est pas acceptable. m'a dit Bryant.

Pendant que l'enseignante lui criait dessus, elle a également dit que «si elle avait quelque chose, elle l'aurait jeté sur lui».

Tamarion a récemment été hospitalisé pour une activité liée à une crise, qui comprenait des pertes de mémoire et des hallucinations, ce que l'enseignant n'avait apparemment pas connu.

Wilson et Bryant ont rencontré le professeur et le directeur, où la mère en colère a demandé au professeur pourquoi elle avait jugé approprié de menacer son fils.

Le professeur a insisté sur le fait qu'il ne s'agissait que d'une blague. Wilson a demandé au directeur que son fils soit transféré dans une classe différente avec un nouveau professeur à la place.

'Si cela arrivait à mon fils, je suis presque sûr que si ce n'est une semaine, un jour, un mois, un an, cela arrivera à l'enfant de quelqu'un d'autre', a déclaré Bryant.